Le bardage se veut être l’habillage utilisé pour recouvrir une façade, un mur et dont le but est d’ordre esthétique, mais aussi d’ordre technique, car il sert aussi dans le domaine de l’isolation extérieure.

Le bardage en composite se présente le plus souvent avec le même aspect que le bardage en bois à la différence qu’il demande peu d’entretien et se caractérise par son imputrescibilité.

Le bardage en composite prendre la forme de plaques, de lames, de clins ou de panneaux. Sa composition sera elle aussi variable, mais au final on y retrouvera du bois ou à défaut, elle sera faite de manière à donner une finition imitant l’aspect du bois.

On vous dit ici tout ce qu’il faut savoir sur le bardage en composite :

Utilisation du bardage composite

Le bardage composite se retrouve sur les murs, les pans de murs et les murets pour servir de revêtement extérieur à défaut d’utiliser de l’enduit. Son esthétisme indéniable fait qu’il tend de plus en plus à remplacer le bardage bois, plus traditionnel.

Le bardage composite offre un rendu exceptionnel tout en étant économique. C’est ce qui explique sa notoriété grandissante. A cela s’ajoute encore la facilité de pose lorsqu’il s’agit de recouvrir un isolant ou de rénover une façade sans passer par de lourds travaux.

Le bardage composite écarte tous les inconvénients liés à l’utilisation du bois. En effet, il demande peu d’entretien et n’implique aucunement l’application de lasure, de peinture ni un quelconque traitement destiné à éloigner les moisissures et les insectes. Le bardage composite résiste très bien également à l’humidité et aux intempéries.

Composition du bardage composite

Le bardage en composite se compose à quantités variables de résidus de bois et de résines composites. Il se peut également qu’il soit de composition entièrement synthétique, mais toujours dans l’optique d’afficher un aspect bois.

Le bardage composite en fibres de bois se constitue généralement d’un mélange de sciures de bois et de résines synthétiques tels que le PVC qui va agglomérer les fibres et rendre la matière ainsi obtenue étanche tout en étant imputrescible.

Lorsque la proportion du bois est supérieure, l’aspect donné par le bardage composite s’apparente grandement à celui du bardage en bois tant du point de vue de la texture qu’au niveau du rendu visuel.

On lui ajoute ensuite des traitements supplémentaires comme la cuisson et la peinture, le but étant de lui donner des teintes différentes d’une référence à l’autre. Le bardage composite présente donc aussi l’avantage d’exister en plusieurs coloris différents.

Le mélange utilisé pour la fabrication du bardage composite peut aussi être constitué de bois et de fibres de verre liés entre eux par la présence d’une résine. Il n’y a rien de tel pour obtenir un matériau dense, résistant et capable de résister aux aléas climatiques.

Pour obtenir la plus grande variété de textures, les fabricants lient le bois et le verre par du ciment ce qui rendra le bardage en composite encore plus résistant. Les fissures, les attaques de moisissures et les infestations d’insectes constituent autant de problèmes qui n’existent plus lorsqu’on opte pour ce type de bardage.

Formes possibles du bardage en composite

Pour assurer un type de pose conforme à la configuration de vos façades et de vos murs, le bardage en composite se présente suivant différentes formes.

Vous pouvez opter pour les lames standards lorsqu’il est envisageable de les accoler les unes aux autres suivant un système d’emboitement avant de les fixer au mur qui leur servira de support.

Les bardages en composite sous forme de lames existent suivant une longueur de 4 mètres et une largeur variable de 40 à 60cm.

En clin, le bardage en composite s’apparente toujours aux lames à la différence qu’il se pose avec ses éléments chevauchés les uns aux autres. On parle alors de pose à recouvrement, une option qui offre un rendu rustique digne des maisons de campagne les plus traditionnelles.

Vous trouverez aussi des bardages en composite sous forme de panneau texturé imitant des lames et des clins assemblés.

L’assemblage de ces panneaux se fait alors par jointement, une technique analogue à celle utilisée pour le bardage en composite sous forme de lames. Ces panneaux présentent le plus souvent une hauteur variant de 2 à 3 mètres pour un mètre de largeur.

Finitions associées au bardage en composite

A chaque modèle de bardage en composite devrait normalement correspondre des cornières et des cornières d’angles, des planches de rive, des larmiers qui peuvent leur être associés pour une belle finition, mais aussi pour l’aération de vos façades.

Un bardage en composite peut aussi se doter d’une finition lisse, texturée, nervurée…

Pour finir, vous faites bien de savoir que les lames constituent les formes de bardage les plus faciles à mettre en œuvre lorsque la surface à couvrir est assez complexe. Sur des surfaces larges, les panneaux vous apportent également la même facilité de pose.