Le choix d’une clôture en bois pour votre jardin vous promet une intégration parfaite avec votre décoration extérieure. Une clôture en bois occultante vous protègera des regards indiscrets tandis qu’une clôture en bois ajourée offrira de la profondeur à la surface de votre jardin.

Il ne s’agit là que des premiers critères dont il faut tenir compte pour délimiter votre jardin avec style. On vous donne ici d’autres paramètres qui rendront votre choix de clôture en bois encore plus facile :

Quel type de bois choisir pour sa clôture bois ?

 

Quelle que soit l’essence que vous choisirez pour votre clôture en bois, il s’agira le plus souvent d’un bois traité pour pouvoir supporter les conditions climatiques. Ainsi, l’humidité de l’air, les eaux de pluie, mais aussi les insectes et les champignons ne risqueront pas d’affecter votre matériau de clôture bois.

Le traitement par autoclave se veut être celui qui permet au bois de s’imprégner en profondeur du produit avec lequel il est traité contrairement au trempage qui n’agit qu’en surface.

Le bois de clôture s’accompagne également d’une classification qui vous permet de connaitre son niveau de résistance à l’humidité. Le bois de classe 1 se destine à un usage extérieur, il en sera de même du bois de classe 2, mais à condition qu’il y ait peu d’humidité et qu’il ne soit pas mis au contact le sol.

Le bois de classe 3 est doté d’une résistance moyenne à l’humidité, contrairement au bois de classe 4 qui est d’une résistance plus haute, bien que les deux peuvent être mis en contact avec le sol.

Enfin, le bois de classe 5 se destine à un usage humide, voir immergé. Cette classe n’a pas forcément trop d’intérêt pour les clôtures en bois. Pour une clôture, il est conseillé d’opter pour du bois de classe 3 au minimum en sachant qu’il sera en contact avec le sol et devra composer avec l’humidité ambiante.

Certains bois exotiques sont naturellement imputrescible, c’est-à-dire résistant aux milieux humides et aux intempéries. Bien que ce bois soit plus cher, il est très plébiscité pour sa résistance naturelle et ses couleurs intenses.

Enfin, les clôtures en bois composites s’avèrent être une excellente alternative. Une lame en bois composite est composée de 50% de farine de bois et de 50% de matière plastique (PEHD) recyclée. La fusion de ces deux matériaux rend la clôture composite parfaitement résistante dans le temps face à tout type d’environnement. Son avantage majeur : aucun entretien n’est nécessaire contrairement aux bois naturels.

Quelle essence de bois choisir ?

Une clôture en bois demandera différents types d’entretien suivant la nature de son essence.

Ainsi, une clôture façonnée avec du bois comme le douglas et le mélèze se démarquera par sa résistance naturelle. Il faudra cependant s’attendre à un vieillissement impliquant un changement de couleur sans lasure. Votre clôture deviendra donc grise au fil du temps s’il n’est pas entretenu.

Avec le sapin, le pin ou encore l’épicéa, vous devrez encore appliquer de la lasure, de l’huile ou une peinture de manière régulière.

Vous pourriez aussi être tenté d’opter pour le Bankirai, un bois exotique qui s’inscrit dans la tendance. Une lasure appliquée de temps à autre sera encore une fois nécessaire pour que votre clôture bois ne vire pas au gris.

L’Almendrillo se veut aussi être une essence intéressante du fait qu’elle offre une belle résistance et une longue durée de vie tout en étant très légère.

Enfin, vous avez aussi le bois composite, fait de bois recyclé et extrudé avec une résine polymère. Très résistant, il ne demande pas grand-chose en termes d’entretien et se propose suivant une large variété de couleurs. La pose se veut elle aussi être accessible.

Quel style choisir pour votre clôture bois ?

Une clôture bois peut être conçue de différentes manières suivant le style choisi.

Parmi les clôtures en bois les plus élégantes, on retrouve tout d’abord le panneau tressé, occultant ce qui vous protège des regards indiscrets. Vous pouvez monter votre panneau suivant la déclinaison qui vous plait, en noisetier, en pin, mais aussi grâce à d’autres essences.

Toutefois, cette option ne conviendra pas aux environnements venteux dans la mesure où ce style se veut être assez léger.

Esthétisme, prix accessible et facilité de pose constituent toutefois les principaux avantages offerts par ce type de clôture.

Le claustra se veut aussi être une autre forme de clôture qui peut être érigée en bois. Il sert avant tout à décorer en même temps qu’à séparer les espaces de votre jardin. Il apporte aussi de l’ombre et une protection face aux vis-à-vis.

Il s’agit encore une fois d’une option légère et donc plus vulnérable comparée aux panneaux classiques.

Une clôture en pin pourrait aussi vous tenter étant donné qu’elle est à la fois économique et écologique. Elle délimite aussi vos terrains avec charme. Vous aurez également le choix entre la peindre ou la laisser en l’état pour un rendu naturel.

Enfin, il y a également ceux qui optent pour une clôture en bois massif, à la fois abordable et esthétique sans oublier qu’elle vous apporte une résistance exceptionnelle. Elle demande toutefois l’application régulière de lasure afin que sa couleur d’origine soit préservée.

Ces dernières années, les clôtures en lames à emboîtées de sont développées pour leur résistance et la facilité à les installer.